Réaliser une frise chronologique en fil rouge du programme de 3ème

Niveau : troisième
Objectifs de cet exercice
  • Travailler une des compétences de base des programmes d’histoire-géographie, objet de validation du socle commun.
  •  Mémoriser les repères historiques pour les caractériser et leur donner du sens et faciliter leur mobilisation pour raisonner, rédiger un texte structuré, comprendre et analyser un document.

C’est une compétence qui peut faire l’objet d’une évaluation de l’épreuve du DNB.

Compétence travaillée : se repérer dans le temps, construire des repères chronologiques
  • dater des faits
  • ordonner des faits les uns par rapport aux autres
  • identifier des continuités et des ruptures chronologiques
Place dans la progression et démarche

Une première séance d’une heure à la fin du chapitre: « Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale » du thème 1 d’histoire « L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales ( 1914-1945). »

Je distribue une fiche sur laquelle j’ai tracé deux frises parallèles.

Sur la première frise : les élèves placent les dates (à partir de l’échelle donnée) puis leur date de naissance et période de vie, puis successivement celles d’une personne de leur choix, parent ou autre, grand-parent et arrière grand-parent. Ainsi je travaille avec eux la notion du temps.

Sur la seconde frise, les élèves placent les dates et périodes du chapitre 1.
Cette seconde frise est ensuite complétée tout au long de l’année, à la fin des autres thèmes/chapitres étudiés.

Ainsi on crée le lien entre les thèmes et les évènements, on pourra alors identifier les continuités et les ruptures durant le XXème siècle et percevoir une « approche globale des relations internationales après 1945 ». Cette fiche est placée sur une page au début du cahier, facile d’accès car fil rouge sur l’année.

Intérêt du travail

Les élèves se repèrent mieux dans le temps. En créant des repères familiaux par la première frise, ils mémorisent davantage, ils situent et ordonnent mieux les faits du programme sur la seconde frise.

Comme un fil rouge sur l’année, à chaque fois que les élèves complètent la seconde frise ils réactivent les dates et les périodes des thèmes précédents favorisant leur mémorisation et le sens à donner.

Marie-Annick Bertin, collège Ylangs-Ylangs, Kani-Kéli