Les espaces de faible densité en 3e : trois parcours pour un enseignement différencié en distanciel

Dans le cadre de la continuité pédagogique durant cette période de confinement, il est proposé aux élèves de 3e d’étudier les espaces de faible densité en choisissant parmi 3 parcours :

  • parcours manuel scolaire (papier)
  • parcours recherches sur internet
  • parcours réseaux sociaux

Niveau concerné

Cycle 4, en classe de troisième

Points du programme abordés

Géographie, Thème 1 : Dynamiques territoriales de la France contemporaine, 
Chapitre 3 : Les espaces de faible densité et leurs atouts

Objectifs de travail

Déroulement de l’activité

Les élèves se rendent sur le lien suivant : https://view.genial.ly/5f5aa45879626a0d7127b8b4. Il s’agit d’une salle de classe virtuelle conçue avec Génial.ly. Avec ce décor immersif, les élèves sont invités à s’installer comme s’ils étaient dans une salle de classe réelle. La consigne est inscrite au tableau. Les élèves doivent visionner le clip de Kamini sur Marly-Gaumont, un espace de faible densité puis choisir parmi les trois parcours proposés pour découvrir leur plan de travail qui contient les consignes et activités à réaliser pendant les trois semaines de confinement.

Les procédés de différenciation : 3 parcours pour 3 supports/outils de la continuité pédagogique

Le choix a été fait de proposer aux élèves 3 parcours différenciés qui correspondent à 3 outils de la continuité pédagogique. Les élèves travaillent les mêmes objectifs notionnels et de compétences mais peuvent choisir le support de travail qui leur sied le mieux en raison de leur préférence et/ou de leur équipement numérique. Ils ont également la liberté de définir leur rythme de travail : en une seule fois ou un étalement sur 3 semaines.

Le parcours manuel scolaire permet de cibler les élèves bénéficiant d’un faible équipement numérique ou non connectés. Il requiert de passer moins de 10 minutes sur internet pour visionner la vidéo d’accroche et récupérer les consignes. Pour les élèves non connectés, les consignes sont alors transmises via les tableaux d’affichage mis en place localement par certains établissements.

Le parcours recherches sur Internet offre l’occasion de mobiliser et remobiliser les compétences numériques des élèves en les initiant à la recherche sur Internet ou en consolidant leurs acquis dans le domaine.

Le parcours réseaux sociaux investit un champ de communication très maitrisée par les élèves. La conception de cours d’histoire-géographie sous forme de publications et stories INSTAGRAM permet de montrer que les réseaux sociaux sont utilisés pour la recherche d’informations et le partage des connaissances.

Accompagner les élèves par un questionnement explicite

Un plan de travail avec un questionnement explicite est proposé aux élèves afin de mieux les accompagner dans les travaux demandés. Ainsi, chaque questionnement a été conçu comme un parcours en étapes pour guider les élèves à mieux réussir la rédaction de la lettre en autonomie. Chaque étape est une préparation à la réalisation de cette tache finale. Les consignes sont courtes, les élèves bénéficient tantot de coup de pouce et les critères de réussite pour le développement construit sont annoncés au préalable.

Evaluation

A la fin de l’activité les élèves doivent rédiger une lettre à leur professeur pour répondre à la problématique de chapitre. Cette lettre fait l’objet d’une évaluation formative de la compétence : « écrire pour structurer sa pensée en histoire-géographie ». Le feedback du professeur doit alors prendre en compte la place de la compétence dans la progression annuelle: quelle est le degré de familiarité des élèves à la rédaction de textes structurés en histoire-géographie?

Mouniati Moana-Abdou Chakour – CLG Kawéni 2 / Chargée de mission en histoire-géographie