La place de la vidéo dans l’accompagnement des élèves

Le confinement et la nécessité d’une continuité pédagogique nous imposent à tous  une adaptation de circonstance dans nos pratiques.  Il nous est demandé de garder le lien avec nos élèves. Mais aussi d’être en capacité de proposer des enseignements pour éviter des situations de rupture scolaire. Il faut donc trouver et concevoir des outils et des nouvelles pratiques pour  répondre pleinement à cette situation exceptionnelle.

La distance ne doit pas être vécue comme une contrainte, mais plutôt comme l’opportunité de faire autrement et d’expérimenter des nouvelles pratiques. Nous tous, faisons déjà preuve d’initiatives et d’imagination pour rendre intéressant les contenus que nous envoyons à nos élèves. C’est là, le défi premier de cette continuité pédagogique : rendre nos enseignements intéressants malgré la distance. Mais alors, comment récréer cet intérêt pour les enseignements que nous proposons ? Comment motiver nos élèves confinés, devant leurs écrans ? Comment faire  pour que les longues synthèses et autres activités envoyés aux élèves ne soient pas mises de coté ?

Si la possibilité de faire cours par visioconférence n’est pas à notre disposition, et que de ce fait, nous ne pouvons pas parler à nos élèves pour dire et expliquer nos cours ; alors laissons d’autres personnes parler à notre place. Nous explorons ici les possibilités d’user des supports vidéo, non conçus par nous, pour expliciter les cours que nous proposons à nos élèves. La  plaquette ci-dessous vous propose quelques pistes pour faire de la vidéo un outil dynamique, qui apporte motivation, intérêt et plus-value à nos cours.