ENSEIGNER LA DÉPARTEMENTALISATION DE MAYOTTE

Le 29 mars 2009, les électeurs mahorais répondaient à 95,24% « oui » à la question: « Approuvez-vous la transformation de Mayotte en une collectivité unique appelée Département, régie par l’article 73 de la Constitution, exerçant les compétences dévolues aux départements et aux régions d’Outre-mer ? ». Deux ans après, le 31 mars 2011, à l’occasion du renouvellement du Conseil départemental, Mayotte devenait le 101ème département français et le 5ème DROM. Dans la foulée, en 2014, Mayotte accédait également au statut de Région Ultrapériphérique (RUP) de l’Union européenne. En ce 31 mars 2021, nous fêtons les dix ans de la départementalisation de Mayotte, perçue par beaucoup comme l’aboutissement d’un  long combat, qui, encore aujourd’hui, suscite débats et passions. En effet, dans une vision téléologique de l’histoire, une large frange de l’opinion publique mahoraise a tendance à confondre l’histoire de Mayotte avec celle de la revendication départementaliste. Les rapports entre la France et Mayotte ne sont regardés qu’à travers le prisme de cette revendication départementaliste. 

L’entité administrative « département » existe en France depuis la Révolution (1789). C’est-à-dire, bien avant l’arrivée de la France à Mayotte. En 1848, les trois provinces d’Algérie deviennent les premiers départements français hors de l’hexagone. La mise en place de la IVème   République (1946) voit les « quatre vieilles colonies » françaises : la Martinique, la Guadeloupe, la Réunion et la Guyane acquérir le statut de départements français d’outre-mer à la faveur de la Loi de départementalisation portée par Aimé Césaire. Est-ce que les mahorais revendiquaient déjà la départementalisation à ces moments-là ?

Ce questionnement nous offre déjà un début de réponse, en ce sens où l’on perçoit assez aisément que la précocité de l’idée départementale à Mayotte est une construction totalement fantasmée. Ainsi, il ne saurait être question de confondre les rapports entre Mayotte et la France en un long cheminement vers la départementalisation. L’histoire de la départementalisation ne peut être étudiée que comme une partie de l’histoire générale de Mayotte. Mais alors, à quel moment émerge la revendication départementale sur le territoire ? Dans quel contexte ? Pour quelles motivations ? Quels ont été les acteurs et les porteurs de cette ambition ? Voilà quelques questions qui peuvent servir de point de départ pour nos réflexions.

Les adaptations des programmes voulues par l’institution offrent la possibilité de pouvoir travailler avec nos élèves sur des questions qui concernent spécifiquement les territoires ultra-marins. Dans le cas de Mayotte, la question de l’évolution institutionnelle, et donc de la départementalisation, est abordée à travers plusieurs points des programmes. Aussi, à l’occasion de cette date anniversaire, nous vous proposons cet article et la fiche d’accompagnent (à télécharger) pour faire un point sur la question et voir comment nous pouvons l’aborder dans nos classes. Sur cette même plate forme, nous vous proposons aussi un deuxième article avec des ressources pour traiter de la  question.

Anli Boura & Mouniati Moana, chargés de mission en histoire-géographie.