Aborder les événements et les conséquences de la Première Guerre mondiale à partir de la bande dessinée « À mains nues ».

L’association Le Souvenir Français a publié des propositions de mises en œuvre pédagogiques pour travailler sur la Première Guerre mondiale et ses conséquences à partir de la bande dessinée À mains nues de Leïla Slimani et Clément Oubrerie. Si la vie de Suzanne Noël, pionnière de la chirurgie esthétique est le sujet central de cette BD en deux tomes, soulignant ainsi le nouveau rôle des femmes dans la société après le conflit, la vision des Français sur les mutilations et les gueules cassées peut aussi être abordée avec les élèves. Dans une démarche inductive, les conséquences de la Première Guerre mondiale sur les corps des soldats survivants est la conséquence de la généralisation d’un armement industriel de plus en plus destructeur. Des événements historiques cités dans l’œuvre de Leïla Slimani peuvent être mis en parallèle avec des documents du site Gallica pour aider les élèves à faire la part entre une œuvre de fiction et le travail sur les sources historiques. La une du Journal Le Matin du 4 août 1914 diffusant la fausse nouvelle de l’exécution du président du Souvenir français Alexis Samain, alors qu’il a été assassiné en 1911 par un sergent allemand en Lorraine, permet d’aborder l’éducation aux médias et à l’information. Les professeurs peuvent demander au CDI de leur établissement d’acheter la bande-dessinée À mains nues s’ils souhaitent en avoir un usage pédagogique.

Ressources et exploitation pédagogique de la bande dessinée À mains nues

Site de l’association

La mission de l’association le Souvenir Français :

Depuis sa création en 1887, plus de 10 millions de Français et de Françaises ont adhéré à un moment de leur histoire personnelle au Souvenir Français.

En 2018, l’association rassemble 200 000 adhérents dont 100 000 adhérents directs et 100 000 adhérents associés, regroupés dans 1 600 comités locaux. Ce sont ces hommes et ces femmes qui par leur mobilisation bénévole, font vivre au quotidien la mémoire combattante française.

Chaque année les adhérents du Souvenir Français organisent des milliers d’initiatives

Les objectifs de l’association le Souvenir Français sont ENTRETENIR, CONSERVER, TRANSMETTRE : l’association Le Souvenir Français a des objectifs patrimoniaux de conservation des tombes des Morts pour la France, des objectifs commémoratifs de conservation de toutes les cérémonies locales, des objectifs de transmission de la mémoire des Morts pour la France par la participation à des cérémonies patriotique des élèves du premier et du second degré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.